Ross Campbell parle des Tortues Ninja


Après être passé sur des Micro Series, Ross Campbell débarque sur l’ongoing des Teenage Mutant Ninja Turtles pour prendre la suite de l’ongoing et permettre à Mateus Santolouco de souffler après City Fall. Cet artiste déjà habitué aux Tortues Ninja a accepté de répondre  à quelques questions avant ses début sur Northampton, avec notamment quelques révélations sur la licence TMNT qui a failli atterri chez Dark Horse…

Ross Campbell

Pourrais tu te présenter pour nos lecteurs ?

Je m’appelle Ross Campbell, et je suis dessinateur freelance depuis une dizaine d’année. Je travaille principalement sur des comics indépendants que je dessine et écris, dont le plus connu est Wet Moon publié chez Oni Press. Concernant les Tortues Ninja, j’ai réalisé les couvertures de Raphael : Bad Moon Rising pour Mirage en 2006, quelques frontispices pour Tales of TMNT volume 2, et pour IDW j’ai dessiné les Micro Series de Leonardo et d’Alopoex ainsi que les couvertures variantes du #16 et de The Secret History of the Foot Clan #3.

TMNT 29 Ross Campbell

A la dernière San Diego Comic Con, il a été annoncé que tu travaillerais sur l’ongoing pour un arc, Northampton, après City Fall. Qu’est ce que cela représente pour toi ?

Je ne pense pas que cela représente quoique ce soit personnellement si ce n’est l’occasion de retravailler officiellement sur les TMNT, ce qui en soit est super cool. Mais en plus, j’ai le privilège de faire la première itération de la ferme Northampton qui est un de mes éléments préféré des vieux comics et films.

Passer après Santolouco et le plus grand évent depuis le relaunch, n’est ce pas un gros challenge ?

Bien sûr que si ! Cela sera très rude de passer après lui, et il reprendra la série quand j’aurais fini, donc on peut aussi dire qu’il passera après moi. Il est tellement bon, et j’ai tellement peu d’estime pour mon dessin que ce sera dur de me mesurer à lui. Ce sera dur de ne pas comparer mon travail au sien et difficile de ne pas me concentrer sur mes lacunes, mais j’essaie de garder en tête de simplement m’amuser et me concentrer sur ce que je peux apporter sur ma planche à dessin.

Alone Forever Ross Campbell

Quand Bobby Curnow t’a t’il contacté pour travailler sur l’arc « Northampton » ? La réflexion d’accepter ou non a t’elle été longue ?

C’était l’année dernière il me semble. J’ai tout de suite accepté vu mon amour pour tout ce qui entoure Northampton  dans les précédentes incarnations et cela pouvait s’inscrire dans mon planning.

Comment es tu arrivé à dessiner les TMNT pour IDW ?

Je devais être sur la Micro Series Donatello dans un premier temps, mais mon emploi du temps ne me le permettait pas donc j’ai du faire marche arrière. Mais j’ai eu de la chance d’avoir eu l’opportunité de faire Leonardo à la place, ce qui me correspondait bien plus que Don.

Pourrais tu nous en dire plus sur ton travail pour Mirage en 2006 ?

J’ai donc fait quatre couvertures pour Raphael : Bad Moon Rising, une mini série de Jim Lawson et Bill Moulage. C’était un rêve qui devenait réalité. Tout ce que j’avais fait c’était envoyé un mail à Steve Murphy au culot en lui demandant si je pouvais lui proposer mon travail, je n’avais rien à perdre. Il a aimé ce que je lui ai montré et c’est tout. J’espérais pouvoir faire un single entier de Tales, il y avait une histoire sympa avec Shadow Jones que je voulais faire, mais cela n’a pas marché.

Raphael Bad Moon Ross Campbell

J’ai aussi lu que la licence TMNT a failli atterri chez Dark Horse, et que tu aurais fait partie du projet. As tu des regrets que cela ne se soit pas fait ? Venir sur l’ongoing d’IDW? est ce finalement fermer la boucle ?

C’est vrai oui ! C’était supposé rester un secret, et j’ai eu des problèmes pour avoir lâcher un peu de gras dessus. J’ai été très déçu que Dark horse n’ait pas eu la licence et donc que je n’ai pas eu ce job. J’ai même été jaloux quand IDW a annoncé l’avoir obtenu. J’avais l’impression que c’était « mon » bouquin TMNT que j’attendais de faire depuis 20 ans et que Nickelodeon me l’a en quelque sorte volé. J’avoue que cela fait un peu mélodramatique, surtout en considérant que je n’ai jamais rien fait de concret pour Dark Horse, et que cela arrive tout le temps dans le milieu. Avec le recul, je n’ai bien évidemment aucune amertume et c’est surement le mieux qui ait pu se passer vu la qualité de ce que fait IDW. De plus j’adore travailler pour eux. Je ne pense pas que cela soit une manière de fermer la boucle par contre, j’ai tourné la page. Ce sont deux histoires et entités bien différentes.

La Micro Serie Leonardo possède la même construction que l’originale publiée en 1986 : Leonardo contre les Ninja. C’était un hommage ou simplement mettre les capacités de Leo en avant ?

Un peu de deux. Je me basais vraiment sur le matériel original, tout en s’insérant parfaitement dans l’ongoing avec la recherche de Splinter.

Quel est ton avis avec le recul sur ce qu’a fait IDW avec la licence Tortues Ninja ?

Pour le moment, j’adore ! Ils ont de grands artistes, Tom Waltz est génial, et j’adore le ton de la série et la manière dont les personnages ont pris formes.

A la base, es tu un fan des Tortues ? Lisais tu les comics étant jeune ? Tu regardais la série télé ?

Je suis un grand fan. Je n’ai pas tout lu ou vu tout ce qui a été fait autour des TMNT, je l’admets, mais je pense que ce n’est pas important. Je suis incapable de me souvenir mon premier contact, l’épisode pilote de la série ou les jouets, mais je me souviens que j’étais bien plus dans les jouets. Enfant, je passais mon temps dehors avec mes joueurs plutôt que devant la télé. Peu de temps après, un ami m’a montré « TMNT & Other Strangeness », un livre de jeux de rôles de Palliadium Books, ainsi que les comics de Mirage. C’est ce qui m’a fait vraiment fait plonger dans les TMNT, j’avais 9 ou 10 ans. Ce sont ces comics que je considère comme les meilleurs, et ce sont ceux qui m’ont fait devenir fan ainsi que de me donner envie de dessiner mes propres histoires.

Leonardo Ross Campbell

Dans « Northampton », tu vas travailler avec Kevin Eastman. Comment te sens tu à ce propos ?

Ca me met sur le cul !

Quelles sont tes références pour dessiner les Tortues ?

Les toutes premières tortues des tous premiers Mirage et les « Don’t judge a Book… » de Palladium sont probablement mes plus grandes influences sur la manière dont je dessine ces personnages. J’adore le petit gabarit des premières tortues, qu’elles aient un certain dégrée de cuteness. Je n’aime pas les dessiner comme des super héros. Mon travail est déjà rempli d’aspect mignon, donc cela me convient.

Mateus Santolouco m’a précédemment dit que tes tortues font partis de ses préférées. Un commentaire ?

C’est un honneur, vraiment ! Cela me touche d’autant plus que j’adore son travail.

Une anecdote concernant les TMNT à partager ?

J’ai rencontré Peter Laird une fois. Je lui ai présenté des dessins, mes couvertures de Bad Moon Rising. J’étais confiant, mais il s’est avéré qu’il ne me connaissait pas. J’ai pris le vent de ma vie, et je me suis transformé en simple fanboy balbutiant et j’ai fui.

Pourrais tu nous en dire plus sur tes autres travaux et projets ?

J’ai travaillé sur Shadowseyes, The Abandoned, Water Baby, Spooked, plus récemment Glory chez Image avec Joe Keatinge. J’ai fait également quelques travaux pour Fraggle Rock et Hack/Slash.

Pour finir, ta Tortue préférée ?

Je suis un fan si pointilleux que cela dépend des versions tellement les tortues varient d’une incarnation à une autre. Pour chaque film, série, ongoing, j’en ai une préférée. Généralement, cela se joue entre Raph et Leo. Cependant, depuis le relaunch d’IDW et l série de Nickelodeon, Raph est celui que j’aime le moins. Cela dépend vraiment de chaque version. Si je devais en choisir un, Leo revient plus souvent en tête dans mes classements.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *