Teenage Mutant Ninja Turtles #26 d’IDW, la review


Déjà la review de la cinquième partie de City Fall dans ce Teenage Mutant Ninja Turtles #26 chez IDW ! On est donc plus proche de la fin que du début de cet event qui fait pour le moment un parcours quasi sans faute. L’alternance ongoing et Micro-Series pour approfondir des personnages et donner des cartes supplémentaires fonctionne à merveille. Ce numéro 26 sert un peu de charnière avant de pouvoir lancer un final explosif…

TMNT 26 City Fall

Après quatre numéros, on ne peut pas dire que l’on ait été ménagé. Guerre ouverte entre pleins de clans, familles divisées, des jeux de pouvoir dans le Foot Clan, la suprématie d’une ville en question, Casey Jones à l’hôpital, une romance qui démarre enfin, tous ces événements s’enchainent avec une simplicité et une fluidité déconcertante ce qui donne pour le moment un évent City Fall magistral. Bien sûr, nous ne pourrons juger l’arc qu’une fois fini, mais comme dit en introduction, ce numéro prend une grande partie de son intérêt dans son aspect charnière. On peut le diviser en deux parties : un état des lieux d’où en sont chaque personnage dans un premier temps, et l’affrontement entre les Savates et le Foot Clan. Commençons d’ailleurs par cet affrontement. Depuis plusieurs numéros et Micro Series, la rivalité entre les deux factions monte en puissance et on s’attend à une bataille dantesque. Ce que l’on n’aura pas pour le moment. La supériorité du Foot Clan est sans équivoque et leur attaque est à sens unique. Victor montre bien un semblant de révolte dans son duel face à Leonardo, mais on ne croit aucunement à ses chances contre le transfuge des Tortues. La partie la plus intéressante dans cette partie se trouve encore une fois dans le traitement de Karai et Alopex qui ne voient toujours pas d’un bon oeil la montée de Dark Leo en Chunin de Shredder. Cette frustration atteint son apogée : il faudra vraiment une conclusion à la hauteur de la tension ressentie, pas comme la rivalité Foot/Savate. Espérons que Victor ait encore un rôle à jouer…

Tous les autres personnages ont leur petit moment dans ce numéro, qui permet de mettre à plat leur situation propre tout en introduisant le final. Ainsi, Leonardo avant son assaut cherche la paix intérieur et trouve sa mère dans la méditation sur des pages signées Charles Paul Wilson III. Raphael apprend la nouvelle situation des Purple Dragons décrite dans la Micro Series Vilains Hun auprès d’Angel avant d’aller rendre visite à Casey. Mikey retrouve son pote Woody le livreur de pizza avec qui il avait perdu contact après l’épisode de Slash pour obtenir des pistes. Donnie amène April voir également une vienne connaissance, Harold, aperçu dans la Micro Series qui lui était consacré. Le côté technique et intellectuel de Donatello n’a pour le moment été que peu exploité et la réapparition d’un personnage de ce style de manière plus récurrente ne serait pas de refus. En tout cas, il sera équiper pour une attaque finale. Enfin Splinter aide Old Hob qui s’affirme de plus en plus comme un personnage des plus important et intéressant. De simple larbin mutant qui effectuaient les basses tâches, il pense et agit maintenant de lui même. On est loin du manichéisme, et Old Hob ne pense qu’à ses propres intérêts, prêt à s’allier à quiconque lui permettra d’atteindre ses buts. Slash n’est lui non plus qu’une simple brute et par cette destruction de Stockgen, on nous montre qu’il est capable de tenir ses promesses. Maintenant, avec du mutagène en sa possession, de nombreuses autres portes sont ouvertes pour les années à venir dans l’ongoing…

Ce numéro 26 sert vraiment d’élément charnière pour les deux derniers numéros qui vont conclure l’évent City Fall. Les pions continuent de se mettre en place, chacun se prépare, les destins vont continuer de se croiser. Le calme avant la tempête. Quel meilleur moyen pour un final mémorable que de ralentir un peu le rythme en refaisant apparaître des personnages connus, en en faisant évoluer d’autres ? De plus, pourquoi se contenter de l’arc en cours et ne pas ouvrir d’autres portes pour le futur de l’ongoing, comme la relation des Tortues avec leur mère Tang Shen, ou encore l’armée de mutant de Old Hob que la fratrie devra bien affronter un jour… Comme chaque mois, vivement la suite, et vivement une belle édition pour avoir l’évent en entier…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *