TMNT Les Nouvelles Aventures Tome 1 chez Soleil, la review 2


Il y a quelques mois, vous aviez pu découvrir ici en exclusivité le planning éditorial de Soleil concernant la licence Teenage Mutant Ninja Turtles. Pour le moment, l’ongoing était donc mise de côté, et après les plus que dispensable reprise des premiers épisodes de la série animée en BD, ce sont donc les New Animated Adventures qui sont donc publiés en France sous le titre logique Les Nouvelles Aventures.

TMNT Nouvelles aventures Soleil

TMNT New Animated Adventures est le comic book annexe qui vient en complément de la série animée de Nickelodeon en prenant place dans le même univers. La base de lecteurs potentiels est donc énorme vu le nombre de téléspectateurs que touche la série. Cependant, les ventes sont plutôt faibles sur le format américain, plus de la moitié moins que l’excellente ongoing (6 400 contre 15 400). Si le titre peut faire une introduction parfaite à la lecture et au comic book pour les plus jeunes, les fans des Tortues ont du mal à être séduit principalement par le manque d’importance des histoires. Si l’univers d’IDW est en perpétuel construction et changement, celui des New Animated Adventures est dicté par la série d’animation. Les événements qui se déroulent dans les singles chaque mois sont donc anecdotiques et ne sont d’aucune importance, et n’auront aucune incidence sur la série : ce sont des petites histoires en stand alone, permettant souvent de remettre un mutant aperçu à l’écran mais sans réel enjeu. En partant de ce postulat, TMNT Les Nouvelles Aventures perd donc un grand intérêt et s’oriente vraiment vers un public jeune.

Le format choisi par Soleil pour la publication de TMNT Les Nouvelles Aventures est le même que celui de l’adaptation de la série animée l’année dernière : un format franco-belge (donc plus grand que les publications originales) d’une grosse quarantaine de pages, soit deux singles. On pourrait alors logiquement penser que les deux premiers numéros de TMNT NAA seraient présents dans ce Tome 1, mais ce n’est pas le cas. Etrangement, on démarre avec le numéro offert lors du Free Comic Book Day 2013, puis c’est le second single qui suit. Où est passé le TMNT New Animated Adventures #1 ? Si on peut trouver ce choix étrange de la part de l’éditeur Soleil, il sera imperceptible pour les lecteurs. La composition n’est aucunement détaillée et n’aurait de toute façon parlé qu’à une minorité de connaisseurs, sachant que ceux prenant les singles VO ne  devraient probablement pas s’amuser à débourser pas loin de 11 euros pour un mini recueil.

TMNT-NouvellesAventures-T1.indd

Parlons quand même des histoires. Si Dario Brizuela est au dessin pour les deux, Erik Burnham et Kenny Byerly sont chacun à l’écriture d’un récit. Le premier est maintenant un habitué des TMNT, puisqu’il a signé le bijou The Secret History of the Foot Clan (on ne le dira jamais assez…), des Micro Series, Turtles in Time en partie, et co-écrira le crossover avec les Ghostbusters. Le nom du second ne vous parlera peut être pas, mais il s’agit d’un scénariste de plusieurs épisodes de la série animée. Même si le média est différent, il connait son sujet et tisse une histoire qu’on aurait pu voir sur nos écrans. Burnham s’adapte quant à lui parfaitement au ton léger de Nickelodeon, bien loin de la complexité et la profondeur de ce qu’il sait faire (fort heureusement). Au final, les deux histoires sont à l’image parfaite des épisodes stand alone : Splinter veut apprendre une leçon aux quatre Tortues, leurs aventures vont les faire à avoir une réflexion sur celle ci, et une petite morale pour terminer après un affrontement face à un ennemi connu et une blaguounette en dernière case. Les enfants fans de la série télé s’y retrouveront néanmoins. Dario Brizuela arrive à parfaitement retranscrire le style Nickelodeon sur papier, notamment grâce à des tortues des plus expressives, mais au détriment de certains décors offrant des cases un peu vides. Le découpage est très dynamique et on sent l’inspiration télévisuelle. L’histoire du FCBD est colorisée par Ronda Pattison moins à l’aise qu’avec les différents artistes sur l’ongoing de l’univers d’IDW.

On ne peux que regretter que Soleil décide de publier TMNT Les Nouvelles Aventures plutôt que de continuer l’ongoing. D’un point de vue qualitatif, il n’y à pas photo entre les deux. On peut cependant comprendre la démarche commerciale, avec un public ciblé large, celui de la série télé, un format connu de tous, et une sortie peu avant Noel. Par contre le choix d’une couverture rigide fait gonfler le prix puisque pour presque 11 euros, la grosse quarantaine de pages fait peu surtout quand on sait que l’un des deux singles publié dans ce tome 1 était distribué gratuitement pendant le Free Comic Book Day 2013…

2 on http://tmnt-cowabunga.fr/tmnt-les-nouvelles-aventures-tome-1-chez-soleil-review/" class="pin-it-button" count-layout="horizontal">Pin It

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “TMNT Les Nouvelles Aventures Tome 1 chez Soleil, la review