TMNT Micro Serie Leonardo d’IDW, la review 1


Lors des premières publications des Teenage Mutant Ninja Turtles chez Mirage, Kevin Eastman et Peter Laird avaient sorti en marge de leur ongoing des Micro Series, toutes centrées sur une Tortue. En relançant la franchise TMNT, IDW a commencé à suivre le même modèle, pour se focaliser sur chacun des membres de la fratrie en complément de la série régulière tout en permettant à d’autres artistes de passer sur les Chevaliers d’écailles. Le quatrième numéro écrit par Brian Lynch et dessiné par Ross Campbell sur le leader Leonardo est sorti en avril 2012.

Cover Micro Serie Leonardo

Preview

Liste des couvertures

Cette Micro Serie se situe immédiatement après le numéro #8 de l’ongoing. Le repère des Tortues Ninja a été attaqué, et Old Hob a kidnappé Splinter laissant ses fils démunis. Afin d’optimiser leur champ d’action pour leurs recherches, Leonardo ordonne à ses frères de se séparer pour parcourir la ville. Il décide lui de retourner au laboratoire Stockgen. Sur son chemin, il passe par un bâtiment en construction dans lequel il se fait attaquer par le Foot Clan pour une bataille mémorable.

Quand on survole le numéro, on pourrait croire à un simple prétexte pour faire un numéro plein d’action, de bataille, mais au contenu creux. Il n’en est absolument rien. Dans un premier temps, il s’agit d’un grand hommage à la Micro Serie originelle de Leonardo, dont elle reprend la trame : le leader contre les Foot Clan. Si le parallèle est réalisable, il ne faut par contre aucunement tenter de faire la comparaison. Tout d’abord, le one shot datant de 1986 reste encore aujourd’hui un des plus grands moments des TMNT, et surtout un des meilleurs singles jamais publiés depuis 30 ans. Sur ces trois décennies, le statut de la licence a également changé, tout comme les codes narratifs et artistiques. Plutôt que de les comparer, il est vraiment plus judicieux de parler d’inspiration et d’hommage. Si l’action est au cœur du récit, Brian Lynch n’oublie cependant pas de donner un minimum de contenu à son histoire et surtout de la consistance au personnage grâce à un monologue solide tout au long du combat. Nous savons depuis quelques numéros que les tortues sont des réincarnations des enfants d’Hamato Yoshi (qui lui est Splinter). Leonardo, le plus âgé de la fratrie, commence à avoir des bribes de souvenirs de cette période et surtout de sa mère, assassinée par le Foot Clan, ce qui influe sur ses actes et l’amènera à prendre des risques dans son combat.

TMNT IDW Micro Series Leonardo

Il s’agit de la première rencontre entre le clan d’Hamato Yoshi, et donc d’une tortue, avec le Foot Clan. S’il est rapidement submergé par le nombre d’ennemi, Leonardo n’a aucun mal à s’en sortir si on considère qu’ils sont plusieurs dizaines face à lui. Cela permet de douter de la force réelle des membres du Foot Clan qui n’apparaît pas comme une menace sérieuse. Un des mots d’ordres des tortues enseignées par Splinter est de ne pas tuer. Même quand on est face à plusieurs dizaines d’ennemies. Aucune goutte de sang ne semble couler, et Leonardo arrive néanmoins à disposer de bon nombre d’entre eux. Ce point fera surement tiquer certains lecteurs. Dans la Micro Serie originelle, Leonardo se retrouve face à Shredder qui marque son retour d’entre les morts, et qui dispose facilement de la tortue. Il rencontre ici un mystérieux ninja avec une cicatrice sur l’œil le surclassant aisément. Le rapprochement est rapide…

Ce numéro marque le premier numéro de Ross Campbell sur Teenage Mutant Ninja Turtles. Si par la suite, il nous habituera à un style plutôt mignon et laissant plus transparaître la poésie, il va ici adopter un style plus sombre pour coller avec l’action. Son découpage est très cinématographique et sert parfaitement le scénario de Brian Lynch. Il nous plonge vraiment au cœur de la bagarre. Son Leonardo adopte un style plus menaçant que d’habitude, avec des yeux plus petits et un bandeau moins large. Il arrive également sur les séquences de flashback à proposer un dessin différent pour trancher l’ambiance. Avec une colorisation de Jay Fotos sans aucune faute, il s’agit d’un des plus beaux singles des TMNT chez IDW.

Cette Micro Serie Leonardo conclut parfaitement les one shot sur les quatre tortues. Il s’intègre parfaitement dans la chronologie du turtleverse d’IDW, en apportant son lot d’informations importantes. Ce qu’on pourrait prendre comme un simple combat long d’une vingtaine de pages se révèle être un vrai approfondissement du personnage de Leonardo. On regrette néanmoins que la « no kill rule » fasse perdre de la crédibilité à cette bataille, la tortue arrivant à disposer de certains de ses ennemis, et surtout au ninjas du Foot Clan qui ont besoin d’être une armée pour ne serait ce que déstabiliser le leader du Clan d’Hamato Yoshi.

1 on http://tmnt-cowabunga.fr/tmnt-micro-serie-leonardo-didw-review/" class="pin-it-button" count-layout="horizontal">Pin It

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “TMNT Micro Serie Leonardo d’IDW, la review

  • Carucci20

    J’aimerais avoir votre avis. Aux vues de leur évolution, peut-on s’attendre à un combat « épique » entre Leonardo et Shredder, au sein des comics d’IDW, d’ici quelques temps?